Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Aotearoa un survol de plus

Aotearoa un survol de plus

Menu
désastre

désastre

désastre
Hoquet sismique d'un piquet de tente sur une carrosserie de voiture dans un garage de Christchurch, un certain jour de 2011...

Hoquet sismique d'un piquet de tente sur une carrosserie de voiture dans un garage de Christchurch, un certain jour de 2011...

La Nouvelle-Zélande est un pays sujet aux tremblements de terre. Il ne se passe pas un jour sans que des secousses soient enregistrées et (parfois) ressenties.

Pour faire bref (et peut-être trop simple), dans l’île du nord la plaque tectonique australienne passe au-dessus de la plaque pacifique, rendant très instable la région de l’Hawke’s Bay par exemple. Napier a d’ailleurs connu un tremblement de terre meurtrier en 1931.

Dans l’île du sud, c’est la plaque tectonique pacifique qui passe en dessous de la plaque australienne. Christchurch (la ville la plus importante de l'île) par exemple est sur la plaque pacifique et s’éloigne d’Hotitika (sur la côte ouest de l’île, et qui est, elle, sur la plaque australienne), et cela à raison de 25 mm minimum vers le sud-ouest tous les ans - Christchurch qui a connu deux tremblements de terre importants en 2010 et 2011 et dont elle a manifestement difficile de se remettre, de se relever faudrait-il plutôt dire.

Kaikoura, au nord de Christchurch, a connu, elle, un terrible choc sismique (magnitude 7.8, comme celui de Napier en 1931) en novembre de l’année dernière. Le monde entier s’en souvient encore. Comme pour Christchurch, les stigmates sont encore bien sont visibles partout dans sa région: ici comme là, routes et chemins de fer coupés, rues éventrées, maisons détruites ou abandonnées par mesure de sécurité.

Bref, cela bouge et secousse dans ce bout de monde ! La première chose que l’on vous indique d’ailleurs en arrivant à Kaikoura, c’est le chemin de fuite à prendre en cas de tremblement de terre important (qui peut être suivi par un tsunami). Surréaliste ! Lors de notre passage dans cette jolie station au bord de la mer, nous avons nous-mêmes été secoué deux fois en l’espace de quelques heures, le premier février. Pour la première secousse (magnitude 4.3), nous étions en voiture et à l’arrêt, et cela fait bizarre de se sentir soudainement pris comme dans une forte rafale de vent ; pour la seconde, nous étions au lit, et croyez-moi, un 5.1, cela réveille même un bon dormeur !

A Christchurch où nous sommes ces jours-ci, la circulation en ville est toujours difficile, retirer de l’argent se fait encore dans des containers et certains édifices importants comme la cathédrale n’ont toujours pas été reconstruits, faute de temps et de moyens. Ici, on a parfois l’impression d’être à Mossoul.

Tout cela, et plus, dans les images qui suivent, toutes prises dans l’île du sud.

Pour les sceptiques

Pour les sceptiques

Kaikoura Bay, au large de laquelle batifolent les cachalots. Les abysses du Pacifique sont à un kilomètre de la côte.

Kaikoura Bay, au large de laquelle batifolent les cachalots. Les abysses du Pacifique sont à un kilomètre de la côte.

Glaçante mise en garde à l'hôtel

Glaçante mise en garde à l'hôtel

En novembre dernier, avec une vitesse faramineuse, le fond de mer s'est soulevé...

En novembre dernier, avec une vitesse faramineuse, le fond de mer s'est soulevé...

... détruisant même, au nord d'ici, une colonie de phoques comme celle-ci.

... détruisant même, au nord d'ici, une colonie de phoques comme celle-ci.

Sur la route, en descendant d'Hanmer Springs sur Kaikoura

Sur la route, en descendant d'Hanmer Springs sur Kaikoura

Route Kaikoura - Christchurch

Route Kaikoura - Christchurch

Plus de trains pour Kaikoura

Plus de trains pour Kaikoura

Les hélicos s'activent par tous les temps pour rouvrir la route vers le nord, encore fermée jusqu'à Clarence.

Les hélicos s'activent par tous les temps pour rouvrir la route vers le nord, encore fermée jusqu'à Clarence.

En novembre dernier, 100 kms au nord à Seddon (encore inaccessible aujourd'hui depuis Kaikoura), les cuves (6000 Litres) de pinot noir et de sauvignon blanc ont dansé sous le choc. Nectar bouleversant en perspective!

En novembre dernier, 100 kms au nord à Seddon (encore inaccessible aujourd'hui depuis Kaikoura), les cuves (6000 Litres) de pinot noir et de sauvignon blanc ont dansé sous le choc. Nectar bouleversant en perspective!

Arrivée à Christchurch

Arrivée à Christchurch

Sans commentaire

Sans commentaire

Mossoul? Non, Christchurch!

Mossoul? Non, Christchurch!

Mais la vie est plus forte que tout. Le nouvel an chinois (le 5 février) fêté sur fond de cathédrale sinistrée.

Mais la vie est plus forte que tout. Le nouvel an chinois (le 5 février) fêté sur fond de cathédrale sinistrée.