Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Aotearoa un survol de plus

Aotearoa un survol de plus

Menu
écologie

écologie

Le magnifique lac de Taupo…

Le magnifique lac de Taupo…

La Nouvelle Zélande n’a pas de centrale nucléaire. Plus de 75% de la production d’électricité y est issue des énergies renouvelables. Pour couvrir ses besoins, le pays compte dans une large mesure sur ses ressources naturelles qui produisent entre autres :

- de l’énergie hydroélectrique dans l’île du sud (où il pleut beaucoup, paraît-il, nous n’y sommes pas encore allés) et

-  dans l’île du nord, à la fois :

1) de l’énergie hydraulique notamment sur la Waikato river, véritable déversoir de la remarquable caldera que constitue le lac de Taupo, le plus grand de Nouvelle-Zélande et

2) de l’énergie géothermique (l’île du nord a une activité volcanique très importante) comme par exemple à la station de Wairakei, près de la petite ville touristique de Taupo.

 

… se déverse dans la rivière Waikato. Cinq kilomètres en aval du lac, cette chute d’eau (la Huka falls) a un courant tellement fort qu’aucun kayak n’a jamais pu la descendre et qu’aucun poisson (truite, anguille) ne peut la remonter. Cette rivière-déversoir permet de produire à elle seule 13% au moins de l’énergie électrique de tout le pays.

… se déverse dans la rivière Waikato. Cinq kilomètres en aval du lac, cette chute d’eau (la Huka falls) a un courant tellement fort qu’aucun kayak n’a jamais pu la descendre et qu’aucun poisson (truite, anguille) ne peut la remonter. Cette rivière-déversoir permet de produire à elle seule 13% au moins de l’énergie électrique de tout le pays.

Au nord de Taupo, la station de Wairakei capte de la vapeur d’eau à 2000 m de profondeur, vapeur qui a entre 230 et 26O °, que l'on "remonte" et qui par un système ingénieux de puits et de pipelines (la vapeur y voyage à 200km/h) sert à produire une part non négligeable de l’électricité du pays.

Au nord de Taupo, la station de Wairakei capte de la vapeur d’eau à 2000 m de profondeur, vapeur qui a entre 230 et 26O °, que l'on "remonte" et qui par un système ingénieux de puits et de pipelines (la vapeur y voyage à 200km/h) sert à produire une part non négligeable de l’électricité du pays.